Droit de retrait

En France, 9 134 cas sont confirmés par test diagnostic PCR, 3 626 sont hospitalisés, 931 graves sont en réanimation et 264 décès sont comptabilisés.
Il est urgent et vital de se protéger et de protéger nos proches. La CGT a déposé mercredi 18 mars à 17h22 une procédure de DANGER GRAVE ET IMMINENT, puisque à ST Microelectronics, un certain nombre de situations présentent un danger de propagation et de contamination par le virus du COVID-19 :

Puisque la direction ne veut pas prendre des mesures pour arrêter la production.

La CGT demande à tou-tes les salarié-es d’exercer leur devoir de citoyen-nes en utilisant leur droit de retrait à effet immédiat. Afin de vous protéger et de protéger vos proches.
Vous trouverez le modèle de lettre ci-contre en téléchargement ici.
Les élu-es CGT ont tout mis en œuvres pour la protection de chacune et
chacun, aujourd’hui ils utilisent leur droits de retrait par ce que c’est une
question de santé public.

2 pensées sur “Droit de retrait

  • 20 mars 2020 à 13 h 45 min
    Permalink

    Étant salarié chez les laboratoires dermatologiques D’URIAGE,( Échirolles 38) je rencontre les même problèmes ! Puis-je demander mon droit de retrait ?

    Répondre
    • 21 mars 2020 à 11 h 24 min
      Permalink

      Si effectivement, vous estimez que votre employeur n’a pas mis en place des dispositions suffisantes garantissant votre sécurité (ainsi que celle de vos proches du coup) vous pouvez exercer votre droit de retrait comme le code du travail le permet.
      Après il faut savoir que votre employeur peut le contester et ne pas vous payer mais il doit prouver après coup qu’il a fait le nécessaire pour supprimer tout danger (ce qui sera très dur car il peut y avoir des porteurs du virus n’ayant pas développé de symptomes,etc…)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.