LA CGT ST France a refusé de signer l’accord proposé hier soir par la direction ST France car :

Nous ne sommes pas la chair à canon du capital de STM !

  • La réduction de l’effectif à 50% n’est qu’une cible mais aucunement une garantie !

« Cette réduction pourra être de 50 % de l’effectif théorique »

Déja, pour la CGT la cible de 50% est trop haute ! La CGT demande la mise à l’arrêt temporaire des unités de fabrication, avec juste un effectif très restreint pour assurer la sécurité des installations (Seveso), voir uniquement pour la production des puces servant au médical ! Le reste n’est pas, aujourd’hui, indispensable pour la nation !

  • La mesure de 50% de « l’effectif théorique » va être inégalitaire entre salarié-e-s !

« Sur la période, le management établira un planning prévisionnel de composition des équipes en s’assurant de rotations entre les salariés. En cas d’absence supplémentaire non prévue par le planning prévisionnel, un ou plusieurs salariés pourront être appelés pour venir compléter l’équipe. En tout état de cause le planning prévisionnel sera adapté au jour le jour pour tenir compte le cas échéant, des évolutions de la situation. »

L’organisation des équipes, avec les arrêts pour garde d’enfant(s), pour personnes à risques… vont faire que certain-e-s salarié-e-s vont devoir être là entre 50 et 100% de leur temps de travail effectif sur le site ! Pour la CGT c’est une Mise en Danger !

Les CDD et Intérimaires seront les plus exposés, car ils vont être les premiers sollicités pour remplacer des absences ! CDD et intérimaires ne sont pas des esclaves !

UTILISER VOTRE DROIT DE RETRAIT !

La CGT ST Crolles a déposé une procédure de Danger Grave et Imminent ! L’inspection du travail a appuyé notre procédure en relevant multiples points de doutes sur la sécurité (4 pages).

Même avec une réduction d’un effectif à 50%, ST est incapable d’assurer notre sécurité à 100%. ST affirme qu’il n’y a pas de cas de covid-19 chez ST, alors que c’est faux. Comment faire confiance ?

Nous incitons les salarié-e-s à utiliser leur DROIT DE RETRAIT ! Voir lettre type ici

Qu’est-ce que le droit de retrait ?

En droit du travail, le droit de retrait est la possibilité donnée à un salarié de se retirer d’une situation de travail lorsqu’il y a des motifs raisonnables de penser qu‘elle présente pour sa vie ou sa santé un danger grave et imminent. … Il s’agit d’un droit individuel qui cependant peut s’exercer collectivement (voir notre précédent article ici).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.