POUR NOS RETRAITES : TOUTES LES RAISONS D’ETRE EN GREVE ET DANS LA RUE LE 24 JANVIER !

Le gouvernement dit avoir retiré l’âge pivot de la réforme des retraites, mais cela n’est qu’une opération de com’ : la notion d’âge d’équilibre (ce qui est la même chose) est encore présente dans le projet de loi et est fixé à 64 ans en 2027. Avant 2027, l’âge d’équilibre est retiré provisoirement sous certaines conditions très limitées. Après 2027, l’âge d’équilibre évoluera en lien avec l’espérance de vie.


MAIS DE TOUTES LES FAÇONS CELA NE CHANGE RIEN, CAR LE RESTE DE LA REFORME EST TOUJOURS AUSSI INACCEPTABLE !

Rappelons le nouveau principe de calcul : chacun cotise proportionnellement à son salaire et acquiert ainsi des points. Au moment de la retraite, ces points accumulés ont une certaine valeur qui donne le montant de la retraite. A cela il faut enlever les décôtes éventuelles si on part avant l’âge d’équilibre (5% par année manquante). Pour celles et ceux qui veulent faire leur calcul, la formule est la suivante :
 Calculer la somme des salaires touchés durant l’ensemble de la carrière (comptabiliser les periodes de chômage indemnisé, de temps partiels, de congés parentaux comme si vous aviez touché 60% du SMIC…)
 Multiplier par 25,31% qui est le taux de cotisation permettant d’acquérir des points
 Multiplier par 0,1 car 100€ donnent 10 point selon le rapport Delevoye
 Enlever la décôte de 5% par année manquante vis-à-vis de l’âge d’équilibre
 Multiplier par 0.55€ qui est la valeur du point selon le rapport Delevoye
 Enfin diviser par 12 pour savoir combien vous toucherez par mois…
QU’EST-CE QUI POSE PROBLEME DANS CETTE REFORME ?
– Le calcul est fait sur la totalité de la carrière et plus sur les 25 meilleures années donc la moyenne sera forcément plus faible
– La valeur du point (0.55€ selon le rapport Delevoye car pas d’indication de la valeur dans le projet de loi) n’est pas garantie, elle sera fixée chaque année par décret (article 9 du projet de loi)
– L’âge auquel on pourra partir sans décôte (age d’équilibre ou age pivot) n’est pas fixé et pourra bouger au-delà de 64 ans (article 10)
– Le montant des retraites est limité à 14% du PIB. Donc si le nombre de retraité-e-s augmente alors les pensions baisseront automatiquement (article 55)
– La pénibilité des metiers n’est pas du tout reconnue (travail de nuit, port de charge lourdes…)
– La suppression des cotisations sur la partie des salaires supérieurs à 10 000€ fera gagner près de 3 milliards d’euros de cotisations par an au patronnat et constituera un manque à gagner de près de 4 miliards pour le système de retraite (artlce 13)
Alors si vous êtes pour un système solidaire, intergénerationnel et par répartition, pour la retraite à 60 ans à taux plein, nous vous donnons 2 rendez-vous cette semaine :


 Jeudi 23/01 à 17h quai crequi : marche aux flambeaux
 Vendredi 24/01 : GREVE et MANIFESTATION rendez-vous à 10h à la Gare de Grenoble

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.