Mobilisation Nationale Interprofessionnelle contre les licenciements, la précarité et pour l’emploi

Grève et Manifestation

Jeudi 4 février 2021

Grenoble – 10h – Avenue Alsace Lorraine

L’année 2020 a été marquée par une crise sanitaire due au Covid-19, aggravant la crise économique, sociale et environnementale que nous vivons depuis plusieurs décennies.

Loin de la prise de conscience de l’échec d’un système économique à bout de souffle, gouvernement et patronat poursuivent la casse des services publics, la désindustrialisation du pays et les licenciements massifs dans tous les secteurs.

Véritable scandale d’Etat, les 100 Md€ du plan de relance, qui ne sont rien d’autre que des aides publiques issues de nos impôts, servent le plus souvent à financer les plans de suppressions d’emplois, le développement de la précarité dont les jeunes sont les premières victimes.

La grande majorité des grandes entreprises a saisi l’opportunité d’une baisse temporaire d’activité liée à la crise sanitaire pour restructurer et accroître le niveau de productivité au moment de la reprise. Ainsi, ce sont plus de 800 000 emplois détruits en 2020 !

Il n’y a pas de fatalité au chômage, à la précarité. Tout est une question de choix, avant tout des choix politiques et gouvernementaux.

 

Au niveau de ST, la CGT ST Crolles s’inscrit dans l’appel intersyndical à la grève et demande également des embauches pour pallier aux sous-effectifs dans certaines équipes ainsi que la titularisation des CDD et intérimaires. ST reçoit diverses aides publiques et celles-ci doivent contribuer à la création d’emplois pérennes et non pas à dégrader les conditions de travail ni à développer la précarité. Situation de l’effectif posté en décembre 2020 :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.