Intéressement : le retour de l’inégalité

Sachant que :

  • Le Chiffre d’Affaires de ST 2019 en n’a baissé que de 1,1% alors que le marché des semi-conducteurs a reculé de 11,9% par rapport à 2018

  • Le résultat net ST, bien qu’en baisse, dépasse 1 Milliard $

  • Le Conseil de Surveillance prévoit de maintenir intacts les dividendes à environ 220 M$

On vous laisse apprécier les résultats de l’intéressement qui sera versé en 2020 sur les résultats de 2019.

Tableau comparatif hors abondement

Tranche de salaire brut annuel (€)

2019 Intéressement avec les 2 suppléments (€)

2020

Intéressement avec supplément (€)

Variation 2020/2019

20 à 25 000

2232

1373

  • 38%

25 à 30 000

2029

1472

  • 27%

30 à 35 000

2122

1563

  • 27%

35 à 40 000

2019

1656

  • 13%

40 à 45 000

1970

1750

  • 11%

45 à 50 000

1918

1844

  • 3%

50 à 55 000

2017

1941

  • 3%

55 à 60 000

2117

2038

  • 3%

60 à 65 000

2218

2133

  • 3%

Plus de 65 000

2271

2209

  • 2%

Il est inférieur à l’an passé. Malgré le supplément rajouté par les signataires. Pour la CGT, ceci confirme que l’accord d’intéressement est insatisfaisant.

Surtout, il y a un retour à une forte inégalité. L’an passé, suite à la mobilisation des Gilets Jaunes que la CGT avait relayée dans ST, le supplément obtenu baptisé ”Pespa” avait corrigé l’inégalité de départ du calcul de l’intéressement, inégalité qui est la raison principale pour laquelle la CGT n’a pas signé l’accord.

Cette année, le vieille passion de la direction pour l’inégalité est de retour ! C’est un véritable scandale au moment où, en pleine crise du Covid-19, la solidarité devrait être le maître mot. Et c’est bien regrettable que nos collègues de la CGC et de la CFDT acceptent cela.

CGT STMicroelectronics France, le 12 avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.