Revue de presse

Rappelons notre position actuelle:
La seule solution raisonnable et responsable est de fermer temporairement le site, tout en maintenant la présence
d’un effectif réduit lié à la surveillance des installations du site industriel Seveso seuil haut.
 
Il y a encore trop de manquements et de situations à risque au nom du buisness !
 
Sereinement, nous pourrions alors travailler à organiser une reprise d’activité avec des effectifs drastiquement réduits sur le site et avec toutes les mesures de prévention nécessaires pour la santé et la sécurité des salarié-e-s, intérimaires et sous-traitants .
Pour la CGT ST Crolles une reprise d’activité pourra être alors envisagée, tout en prenant en compte l’état d’avancée de la crise sanitaire et de son contrôle . Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui !
 
Tant qu’il y aura des risques élevés pour les salarié-e-s, intérimaires , sous traitants et population, on mettra toute notre énergie pour apporter les meilleures réponses pour votre santé et sécurité 
 
Isère : la CGT demande la "fermeture temporaire" d'une usine STMicroelectronics
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.