Tour d’horizon STMicro ITALIE et FRANCE

Situation ST Italie :

Suite aux annonces du gouvernement d’arrêter les activités industrielles non vitales à la nation, STM n’a pas été déclaré comme activité vitale. Néanmoins les usines STM continuent de produire avec un effectif plus restreint ! Les états Italiens et Français étant actionnaires de STM, le gouvernement a dû donner son feu vert à STM ?

Les entreprises cotées en bourse auraient elle des passes droits où jouent elles avec le flou juridique ?


Les syndicats italiens de STM, face à la crise sanitaire importante dans le pays, 6820 morts, appellent à la grève à partir d’aujourd’hui 25/03/2020 !

Situation sur ST France :

Les procédures de Danger Grave et Imminent n’ont pas été retenues à ST Grenoble et ST Rousset, après un vote des représentants du personnel, seul les élu-e-s CGT ont voté à l’unanimité le maintien des DGI.

La CFE-CGC accompagne en national et localement à l’unanimité la direction, la CFDT quant à elle, est plus partagée selon les sites, mais sur Rousset et Grenoble ils ont accompagnés la direction à la majorité !

Ces représentants protègent ils les salarié-e-s ? Ou la direction qui a déjà un syndicat ultra puissant, le MEDEF !

Enfin l’application de l’accord d’organisation pouvant aller jusqu’à 50% des effectif prod, est catastrophique et met en danger des salarié-e-s contraints de venir entre 50 et 100% voire plus, car utilisation des heures supplémentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.