Protection Sociale : « Frais de Santé » et « Gros Risques » à ST

Lors du CCE du 27/06/2017, T. Cottalorda a présenté le bilan de la protection sociale, et a indiqué la volonté de la direction de faire un audit par un expert extérieur parmi les 5 cabinets choisis par la direction.

La direction nous parle de Conseil, mais ces 5 cabinets font aussi du courtage et de la gestion d’assurances, ce qui ne porte pas à avoir une impartialité dans les conseils et l’analyse donnés.
A priori, les difficultés actuelles viennent du vieillissement de la population et des « réformes » gouvernementales. Selon les actuaires de l’AG2R, la non-embauche des jeunes, le vieillissement de la population ST, coûte 8% par an pour le « Gros Risques » et 2% par an pour les « Frais de Santé ».
Nous avons rappelé les principes de solidarité de notre système actuel : cotisation en fonction des revenus, famille protégée sans surplus de cotisation, même niveau de protection pour tous les salariés.
Enfin, F. Suquet nous a informé du départ en juillet de T. Cottalorda responsable ‘Compensation & Benefit France’ et de son remplacement. Nous avons soulevé le problème que pose la remplaçante qui vient de AON, un des experts pressentis par ST.
Nous avons dit à F. Suquet que si c’était le cas, AON ne pouvait pas être choisie, car il y avait conflit d’intérêts.

Déclaration faite au CCE de juin par la CGT :

Il y a manifestement la volonté de la direction d’apporter des modifications profondes aux systèmes de protection sociale dont bénéficient les salariés de ST, puisque que la direction a affirmé le 23/06/2017 ‘ne rien s’interdire’ à ce sujet.
Ne nous ne comprenons pas les raisons de la direction, alors que les comptes « Frais de Santé » et « Prévoyance » ont un bon équilibre entre les Sinistres et les Primes, qu’il y a un bon travail de la Commission Prévoyance avec le prestataire actuel AG2R, et que les prestations fournies aux salariés sont de bon niveau, même si le changement de prestataire tiers-payant récent a pu occasionner des problèmes.
Quoi qu’il en soit, nous tenons à rappeler notre attachement au principe fondateur de la Sécurité Sociale: «Où chacun cotise suivant ses moyens et se soigne suivant ses besoins.» ; C’est pourquoi nous tenons à réaffirmer notre fort attachement aux principes de solidarité qui règlent actuellement la protection sociale des salariés de ST, soit :
• Notre structure de cotisation où chaque salarié cotise suivant ses revenus
• La couverture de toute la famille, incluant conjoint et enfants, sans cotisation
optionnelle individuelle supplémentaire
• La même protection de haut niveau pour tous les salariés
• Une participation de ST à hauteur minimale de 50%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.