Point recrutement : Toujours à la traîne et des pratiques non responsables

Précaires Intérims et CDD:
Cr300, le taux d’intérimaire est de 16%, atteignant les 22% en éq 3.
A l’heure où les plans de charge sont revus à la hausse, ce n’est clairement pas la réponse adaptée, d’autant plus que certains intérimaires sont sur le site depuis des années. La direction serait prête à recourir à des CDI Intérimaires pour des postes d’opérateurs, afin de répondre au mieux à la flexibilité du marché … !
 
En 2016, nous avons constatés que la précarité est en constante augmentation, jackpot pour les équipes 2 et 3 ( à + de 10% de moyenne). Avec le ramp up, nous atteignons le mois dernier 16% de précarité ( pic à 26% pour l’équipe 3) composé de 90 CDD et de 61 intérimaires. Nous suivons attentivement ces indicateurs afin de contrôler si des titularisations se confirme dans les mois qui arrivent.
 
Contrat AFPR (Pôle emploi) Bas le masque, comment produire au nom de la formation et du contribuable
Qu’est-ce que le contrat AFPR mis en place avec pôle emploi pour les nouveaux CDD ?
L’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) permet la mise en place d’une formation de préparation à une prise de poste. Cela permet d’acquérir les qualifications et compétences professionnelles nécessaires pour accéder à un emploi vacant. L’AFPR est accordée pour une embauche en CDI, CDD ou CTT de 6 mois minimum. La durée de formation est de 400 heures maximum. Néanmoins, l’employeur doit justifier la nécessité réelle et sérieuse de réaliser une formation (dans le cadre d’un préapprentissage ou d’une pré-qualification) et de justifier ce besoin pour la qualification du demandeur d’emploi. Ce contrat ne peut remplacer la période de formation déjà incluse dans un contrat CDD.Le but du contrat AFPR permet à l’employeur d’embaucher, à l’issue d’une formation, un candidat immédiatement opérationnel sur son poste de travail. Durant cette période, le salarié est payé par pôle emploi (5 euros net maximum de l’heure; 650 € environ par mois). Si le CDD est signé suite à l’AFPR, le salarié reçoit le complément de salaire et l’entreprise perçoit une aide au financement de la formation.
Comment est utilisé l’AFPR à ST ? :
Les personnes recrutées ont une formation expresse de quelques heures à quelques shifts, puis pendant un mois ils occupent un poste de production basique (Create, Faxio, Qualifs,.. ) Ensuite s’ils font « l’affaire », ils sont positionnés 2 à 3 mois sur des postes de production avec un début de formation plus poussé ( tpp/tpp/top)
 
Quid de ceux qui, au bout d’un mois ne font pas « l’affaire », là aucun complément de salaire n’est versé par l’employeur ! Nous avons rencontrés des personnes remerciés à la fin du contrat AFPR qui ont travaillés un mois en équipe 3 ou 5 pour une rémunération de 650 € environ par mois.
SANS COMMENTAIRES !!!
 
Belle leçon d’exploitation du salarié et de l’aide public de pôle emploi !
Suite aux bons résultats économiques de ST : Titularisation immédiate de tous les précaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.