NAO 2021 – Contre-Proposition de la CGT : 100€ POUR TOUTES ET TOUS, C’EST NÉCESSAIRE ET POSSIBLE !

Suite aux propositions de la direction issues des réunions de négociation des 1er et 2 mars, la CGT estime que tou.te.s les salarié.e.s ont droit tout d’abord, en priorité, à une augmentation générale de salaire, correspondant au travail collectif fourni.

Nous avons donc demandé à la direction que cette augmentation soit égalitaire et que la direction répartisse différemment ses budgets.  

La somme de 100 € pour toutes et tous est pour notre organisation un gage de compromis, sachant que nous étions partis d’une demande de 150€.

Ces 100 € rentrent tout à fait dans le budget de 2,5% de la masse salariale de l’entreprise.

Ils permettent de satisfaire 73% des salarié.e.s, et revalorisent les bas et moyens salaires. Il est inadmissible que nous ayons des salarié.e.s n’atteignant le SMIC que grâce à des primes. De même, la situation des intérimaires n’est pas admissible.

QUELQUES CHIFFRES INDIQUANT QUE 100 € POUR TOUTES ET TOUS, C’EST POSSIBLE ET QUE TOUT LE MONDE EN SORTIRA GAGNANT !

Avec la proposition de la CGT, 73% des salarié.e.s auront une augmentation de salaire de 100€ qu’ils n’auront pas avec les propositions de la direction de ST. Ces 73%, ce sont tous les OATAM et près de 3000 I&C ayant un salaire de base inférieur à 4580 €. Pour les I&C ayant un salaire de base supérieur à 4580 € (principalement à partir du JG 15), la politique salariale de ST n’assure pas de leur donner une augmentation de salaire car ces personnes sont éligibles au STI. La proposition CGT, elle, leur assure d’avoir une augmentation de salaire de 100 €. Ainsi, pour les salaires plus élevés, ces 100€ permettent de reconnaître le travail individuel et collectif par une hausse du salaire et pas seulement par du variable.

2,5% de la masse salariale, cela représente ~14 M€ de budget pour 11 000 salarié.e.s. Il s’agit certes d’une somme mais bien faible lorsqu’on la compare aux 165 M$ de dividendes validés par l’assemblée générale des actionnaires de juin 2020, et à « la rémunération globale » de notre PDG Jean-Marc Chéry pour l’année 2020 : ~5,7 M$ pour un seul homme ! Par ailleurs « la rémunération globale » de nos dirigeants en général, a été fortement augmentée, notamment via le mécanisme des actions gratuites.

Ces NAO se déroulent dans un contexte particulier : après une année à 0% d’augmentation et alors que la situation du marché des semi-conducteurs et de l’entreprise est très bonne, malgré le contexte Covid. 

La proposition de la CGT s’entend donc hors mesures conventionnelles (0,2%), de politique sociale (0,1%) ou de développement de la filière technique (0,5%); ceci est évalué à 0,8%. Il faut y rajouter un budget promotions. Il est donc nécessaire que la direction revoie à la hausse le budget global pour permettre la réalisation de tous ces points. Ceci est largement dans les moyens de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.