NAO 2021 – IC Jour 1 : Pas terrible également !!! Par ailleurs, entre salaire et variable… Mystère !

Le 2 mars après-midi a eu lieu la première réunion de négociation de la politique salariale pour les Ingénieurs et Cadres (IC).

Après beaucoup de bla bla…, la direction fait ses annonces :

Un enveloppe budgétaire de 2,5% de la masse salariale :

• 0,1% déployé par la DRH pour soutenir les politiques sociales (équité, mobilité, carrière des femmes et des jeunes)

• 2,4% à disposition des managers pour soutenir et reconnaître le développement de carrière des salariés et reconnaître la performance individuelle annuelle

• Le programme de rémunération variable « STI », qui rémunère la performance annuelle est étendue à tous salariés à partir du JG 12. La cible annuelle étant fixée à 4%.

Comme pour les OATAM, la CGT a réitéré sa demande de 100€ pour toutes et tous.

La CGT a également constaté que le discours de la direction de ST vis à vis du variable des IC est extrêmement confus et nous leur avons donc adressé aujourd’hui le courrier suivant : 

« D’une part vous nous dites que pour vous la rémunération de la « performance individuelle » (pour reprendre votre langage) passe par le variable pour les personnes qui en touchent (c’est à dire pour cette année les JG 14 et plus et l’an prochain les JG 12 et 13 en plus), et d’autre part vous nous dites que tout le monde est « éligible à une augmentation », en nous faisant remarquer qu’en 2019, 87% des personnes ayant touché du variable ont eu une augmentation de salaire… De plus, vous argumentez sur cette partie variable en ventant la part collective de cette part variable (70%).

Vous avouerez qu’il y a de quoi s’y perdre…

La confusion touche à l’extrême quand vous vous êtes avérés incapables de répondre le 2 mars, en réunion de NAO, à une question pourtant fort simple : le variable de cette année 2021 est-il oui ou non inclus dans les 2,5% du budget que vous voulez allouer.

Car s’il est inclus… maigres seront les augmentations, et on comprend alors que vous ayez dit en séance que vous avez fait sauter « l’augmentation minimum si augmentation » pour pouvoir donner de petites augmentations. 

Et s’il ne l’est pas, le budget est plus important et se retrouve plus haut que celui des OATAM, chose qui évidemment pose problème pour le dire poliment.

Pouvez vous donc apporter vendredi une réponse claire à cette question (posée par l’ensemble des syndicats) : le budget « variable » est il en plus ou inclus dans votre budget, et deuxièmement, combien représente t-il ? »

Affaires à suivre donc…

Mobilisons nous le 4 mars pour commencer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.