LA CGT ST CROLLES DEMANDE L’ANNULATION DE LA DECISION DE REPRISE DES REUNIONS COLLECTIVES MASSIVES D’EQUIPES ET L’AUGMENTATION DE LA JAUGE DE SALARIES EN TELETRAVAIL !

Lettre à la direction :
 
Monsieur Gérondeau Eric directeur ST Microelectronics Crolles, et Madame et Messieurs de la direction des ressources humaines
 
bonjour,
 
Au vu de la situation sanitaire de notre secteur, et suite aux récentes annonces et demandes gouvernementale:
 
– Les délégués syndicaux CGT de la société STMicroelectronics Crolles vous demandent de revenir sur votre décision unilatérale concernant la remise en place de réunions d’informations des équipes au sein du site de Stmicroelectronics Crolles. Réunion rassemblant entre 80 à 100 personnes dans un espace clos de type bâtiment modulaire.
 
– Les délégués syndicaux CGT de la société STMicroelectronics Crolles vous demandent de réévaluer votre jauge quotidienne de salarié-e-s en télétravail . La CGT ST Crolles estime que la jauge quotidienne de 500 salarié-e-s (absents compris) sur 2500 env salarié-e-s hors manufacturing, est bien trop faible sur notre site industriel important. Cela entraîne des densités trop importantes dans les espaces de restaurations et dans les zones bureautiques en configuration d’open space. Un doublement de cette jauge serait une décision responsable.
 
– Concernant les réunions d’informations mensuelles pour le personnel de production, avant cette crise sanitaire, elle se déroulait habituellement tous les mois. Celle-ci réunissait environ 200 personnes dans une salle d’un bâtiment modulaire, de type Algéco dédié à cet effet. Suite à la crise sanitaire du COVID-19, vous avez consciencieusement appliqué une mesure de prévention collective en suspendant la tenue de ces réunions d’informations. Mesure de prévention collective que nous avions (délégués syndicaux CGT) également demandé.
 
Aujourd’hui, à notre grande surprise nous ne comprenons donc pas ce changement de décision, de plus, une nouvelle fois fait unilatéralement de votre part, compte tenu de l’évolution de la crise sanitaire dans notre agglomération et département. Vous avez décidé unilatéralement, sans informé et consulté les représentants du personnel , de remettre en place ces réunions mensuelles, avec certes, un nombre de participants divisés par deux, mais qui reste tout de même un rassemblement important (80 à 100 personnes) dans un espace clos, qui de plus à une configuration peu propice à la bonne tenue de réunion ( bâtiment modulaire, manque de bonne ventilation, une seule entrée principale, plafond bas..).
 
La remise en place de ces réunions suscite une grande inquiétude et incompréhension chez les salariés que nous représentons, face au virus. Nous jugeons que les risques générés par la tenue de ces événements réunissant autour d’une centaine de personnes dans cet espace clos, sont trop importants, notamment au vu de l’utilité de ces réunions qui ne sont que des réunions d’information générale.
 
Monsieur Gérondeau, directeur du site de ST microelectronics Crolles, nous vous demandons de maintenir toutes les mesures de protection collectives mises en place sur notre site et donc d’annuler votre décision de tenue de réunions informelles réunissant et générant des rassemblements importants de salarié-e-s dans un espace clos. Nous vous demandons également un recours au télétravail bien plus massif sur notre site industriel.
 
Monsieur Gérondeau, dans un esprit de concertation et de discussion, nous espérons que vous répondrez à nos demandes.
 
Les délégué syndicaux CGT STMicrolectronics du site de Crolles
Le représentant syndical CGT STMicrolectronics du site de Crolles
Les élus CSE CGT STMicrolectronics du site de Crolles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.