Deconfinement : la position de la CGT

Focus sur l’argument sécurité n°1 de la direction de ST:
Le professeur François Bricaire
En cette préparation de phase de déconfinement, la CGT ST Crolles a une position claire :
« Le virus n’a pas disparu, il n’y a ni traitement, ni vaccin, l’organisation hasardeuse du gouvernement doit nous amener a beaucoup de PRUDENCE et VIGILANCE.
Nous voulons une poursuite de l’activité, MAIS DANS DES CONDITIONS OPTIMALES DE SÉCURITÉ ! »
Or à ce jour il y a encore des manquements pointés par l’inspection du travail qui ne sont pas corrigés. La CGT ST Crolles pousse et propose des solutions pour qu’elles soient mises en place rapidement. La CGT propose des améliorations aussi pour les existantes!
De plus malgré de multiples relances, la CGT ST Crolles déplore de n’avoir à ce jour aucunes informations, preuves nécessaires pour vérifier que les conditions de sécurité soient toutes en conformités pour la poursuite de l’activité, surtout a ce niveau élevé. Mais aussi que le protocole national de déconfinement soit respecté dans son intégralité.
Pour la sécurité de l’environnement salle blanche, ST se retranche derrière la visite « gracieuse » du professeur François Bicaire, le 02 Avril 2020… Ce professeur qui a traversé toute la France en période de confinement pour une prestation de « consulting grasieuse »selon les dires de notre direction, donc hors cadre professionnel, donc hors la loi a cette période, mais surtout hors cadre légal d’expertise …
La CGT ST Crolles ne remet pas en cause ses compétences, mais nous aurions aimé être informé de sa visite pour lui poser des questions et surtout avoir son rapport que la direction nous refuse l’accès…étrange non ?
Mais on vous laisse le soin de voir son partis pris pour le maintient de l’activité et sa réputation en lisant ces quelques déclarations et articles ..Pas de quoi nous rassurer !
Le Journal du dimanche le 08 mars 2020 : L’infectiologue François Bricaire sur le coronavirus : « Le gouvernement en fait trop mais il n’a pas le choix »
Le Figaro (même le figaro) le 13 mars 2020 : Coronavirus: François Bricaire, le médecin antipanique
L’express le 26 Avril 2020 : François Bricaire : « On se trompe souvent, surtout en infectiologie »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.