Avenir de la filière microélectronique en France et en Europe : La CGT ST France et la CGT Soitec s’adressent au Ministre de l’Economie

Dans un contexte d’une accélération de l’usage des technologies numériques, un certain nombre de secteurs se retrouve en pénurie de composants.

Le caractère stratégique de la filière microélectronique est de plus en plus évoqué par les politiques, en France comme en Europe.

Quelle doit être la place de STMicroelectronics dans ce contexte ? Les choix de nos dirigeants de STMicroelectronics sont-ils à la hauteur des enjeux ?

N’ayant pas véritablement de discussions sur le sujet avec les dirigeants de STMicroelectronics et considérant qu’il s’agit de l’avenir des salariés de nos entreprises, la CGT ST France et la CGT Soitec ont décidé d’interpeller l’Etat Français, actionnaire avec l’Etat Italien de STMicroelectronics et octroyant d’importantes aides financières publiques.

Lire le courrier adressé au Ministre de l’Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.