Après consultation des salarié-e-s, la CGT ne sera pas signataire des accords NAO 2022

La politique de rémunération de ST s’inscrit dans la situation que nous dénonçons régulièrement. Elle est une machine à inégalités qui s’accroissent au fur et à mesure que l’on monte dans la hiérarchie.
 
Nous voulons au contraire un partage de la valeur ajoutée juste et responsable en investissant avec ambition, aussi bien sur les salarié-e-s que sur les machines et sur la R&D, à hauteur des enjeux de demain.
 
De plus à l’inverse de la mesure prise par M. Chéry fin 2021, elle reprend la logique individualiste habituelle, alors que la période actuelle nécessite et nécessitera au contraire une plus grande prise en compte collective des salarié.es.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.