Point de situation sur les salaires à avril 2022

Les NAO se sont terminées le 4 mars sur une décision unilatérale d’un budget consacré aux
augmentations de 2,6% (+ mesures RH : OATAM 0,6% et I&C 0,2%).
Lors des négociations, l’inflation était à 3,6% en février sur un an. En mars, elle a grimpé à 4,5% !
Consécutif à l’inflation, le SMIC a été automatiquement augmenté de 0,9% au 1er
janvier et le sera à nouveau le 1er mai de 2,4% à 2,6%.
De plus, des négociations sur la revalorisation des minimas conventionnels ont été entamées
dans la Métallurgie, avec pour résultat pour le moment, une augmentation de 3,1% pour les I&C.

Tout ces éléments indiquent que la politique salariale de ST est véritablement au rabais ! Malgré
l’investissement continu des salarié-e-s, la reconnaissance n’est pas au rendez-vous avec un risque
de déclassement.

Pas étonnant que des salarié-e-s « traversent la rue », notamment chez Soitec (entreprise de
microélectronique en Isère, à 500m de ST Crolles), où les résultats des NAO sont « plus
attractifs » :

Salaires, carburants, ISF : pour des mesures sociales et fiscales visant justice et efficacité !
Signez la pétition de la CGT ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.