La Prime Ramp up V2, nom de code « Challenge » est de retour

La direction a partiellement entendu les appels de la CGT ST Crolles sur ce sujet. Ce n’est pas fou mais c’est toujours ça à prendre.
Néanmoins, attention, cette prime ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt.

La CGT ST Crolles a demandé l’ouverture d’une négociation dès le 23 Juin 2020 (voir mail ci-dessous), pour revendiquer et construire avec tous les acteurs (syndicats et direction) un élément de rémunération collectif pour soutenir cette phase d’accroissement d’activité. Nous voulions que la surcharge de travail que cette phase engendre soit récompensée, afin d’entraîner une émulation collective avec TOUS les salarié-e-s vers l’objectif commun (on est tous dans le même bateau ?) !

Hier, 17/09/2020, la direction a annoncé en CSE l’instauration d’une prime pour cette phase. Même si elle est loin de nos attentes en termes de montant, de critères et de salarié-e-s éligibles, nous soulignons la décision de la direction locale d’instaurer cette mesure, suite notamment à nos appels, en espérant néanmoins qu’elle ne se transforme pas en une désillusion de plus…

Présentation prime qui est un remake de la première version « ramp up »
Périmètre : L’ensemble du personnel qui touche habituellement la prime industrielle et OATAM journée soit 2200 pers env
Critère : Objectif d’activité hebdomadaire atteint
Durée : 10 semaines pour CR300mm et 15 pour CR200mm (moins d’automatisation)
Montant 50 euros hebdomadaire, et 500 euros maxi pour toute la période

La CGT ST Crolles attire l’attention des salarié-e-s sur cette prime, qui ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt !

Cette prime ne doit pas servir à faire accepter une enveloppe misérable pour les futures NAO ! Le timing choisi proche du mois d’octobre (réunion NAO?) est surprenant, alors que le ramp up a déjà attaqué depuis de nombreuses semaines.

Cette prime ne doit pas nous faire oublier que nous subissons au quotidien une organisation et des conditions de travail dictées par le lean management, où il faut produire toujours plus, avec des effectifs quasi identiques !

Cette prime ne doit pas nous faire oublier nos faibles rémunérations, qui engendrent un turn over de plus en plus important ! ST recrute certes, mais cela compense à peine les départs !

Cette prime ne doit pas nous faire oublier l’utilisation abusive de contrats précaires payés à minima !

La CGT ST Crolles revendique avant tout une augmentation générale des salaires avec application rétroactive lors de ces NAO 2020 !
La CGT ST Crolles revendique la titularisation des salarié-e-s précaires, et d’un plan de recrutement pour faire grossir les effectifs et partager le travail !
La CGT ST Crolles revendique une amélioration du statut social de tous les salarié-e-s (pénibilité, seniors, mutuelle, etc..)

La CGT ST Crolles garde un œil très vigilant sur les mesures de sécurité sur notre site en cette période de crise sanitaire, mais n’oublie en rien les questions sociales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.