FORTE CROISSANCE DE CAS SUSPECTS DE COVID-19 à ST CROLLES

Des masques chirurgicaux vont être utilisés par milliers sur le site,
Alors que les hôpitaux, les EHPAD, service à la personne… sont en pénurie !!!
Les grosses industries auraient des facilités d’approvisionnement ?

La procédure de Danger Grave et Imminent initiée par la CGT reste d’actualité car les réponses apportées par la direction ne sont toujours pas satisfaisantes ! Le syndicat s’inquiète du nombre croissant de cas suspects de contamination au COVID-19 et du manque de suivi des salarié-e-s qui ont été en contact avec « les collègues contaminé-e-s ». La direction s’obstine à laisser ses usines ouvertes bricolant et compilant des mesures de sécurité, qui pour certaines sont discutables en efficacité et pour d’autres créant de nouveaux risques… Quoiqu’il en soit, le site de ST Crolles, avec la plus grosse concentration de salarié-e-s du privé du département, représentant jusqu’à 700 personnes par jour en semaine, constitue un véritable risque pour le personnel, leurs proches et la collectivité. Enfin, cette concentration va à l’encontre du décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, indiquant que « Tout rassemblement, réunion ou activité mettant en présence de manière simultanée plus de 100 personnes en milieu clos ou ouvert, est interdit sur le territoire de la République jusqu’au 15 avril 2020. ».


Nous dénonçons la gestion irresponsable de la crise sanitaire, alors que la vague arrive !

Entre Mardi 24 et Vendredi 27 mars, une forte croissance des cas suspects de + 60%


La CGT constate avec inquiétude, qu’entre mardi 24 et vendredi 27 mars, le nombre de cas suspects de COVID-19 est passé de 28 à 45 personnes selon les chiffres avancés par la direction !!! En outre, ces chiffres ne tiennent compte, en très grande partie, que des salarié-e-s qui sont passés par le service de santé au travail. Ils ont donc très partiels et conduisent à sous-estimer la propagation de l’épidémie sur le site de Crolles. Nous déplorons également que les effectifs qui ont été en contact avec les « cas suspects » ne soient pas parfois à minima informés ainsi qu’automatiquement écartés et mis en quarantaine par prévention.


A partir du samedi 28 mars, des masques chirurgicaux vont être utilisés par milliers


Depuis ce week-end, la direction distribue 2 à 3 masques chirurgicaux par personne et par jour. Bien qu’il s’agirait d’une mesure de sécurité supplémentaire, il n’y a aucune communication de la direction, hormis un tuto sur la manière de porter son masque, pour savoir dans quelles situations le masque doit être porté sur le site de Crolles. Par ailleurs, nous avons pu apprendre que ST Crolles a des masques en stock (2000 chirurgicaux et 2500 FFP3), et qu’elle en a commandé plusieurs dizaines de milliers en Chine ! Selon les chiffres donnés par la direction, la consommation de masques sera de 8 000 par semaine !
Il s’agit là d’une aberrante situation dans le contexte : chez ST Crolles, nous avons des masques pour produire des puces électroniques pour les téléphones, les voitures…, lorsque les hôpitaux, les EHPAD, les aides à domicile, les caissières de supermarché… manquent cruellement de masques pour sauver des vies ou pour nous permettre de mieux vivre la situation de confinement. Tout le pays est confiné et les règles ont été durcies ; les services de réanimations commencent à saturer ; parmi les personnes infectées un tri commence à être fait ; et les soignant-e-s viennent travailler malades !! « En même temps », l’activité de ST Crolles se poursuit… au péril de la santé et de vies.


Pour conclure, la CGT ST Crolles dénonce la gestion globale de ST dans cette crise sanitaire sans précédent, mettant en danger les salarié-e-s, leurs proches et la collectivité. La seule chose qui dicte la conduite de la direction, c’est le maintien des profits de ST comme l’a bien rappelé Joël Hartman dans une vidéo envoyée à tous les salarié-e-s ! Nous espérons tout de même que nos dirigeants n’ont pas le culot d’applaudir les soignants à 20h tous les soirs !!


Pour la CGT ST Crolles, l’empilement des mesures de sécurité, toutes gagnées par la procédure de DGI, ne saurait protéger assurément le personnel présent sur le site, du fait du nombre de salarié-e-s et des possibles contacts. La seule solution efficace pour casser la chaine de propagation du virus, préservant la santé de tou-te-s et ne surchargeant pas ainsi les hôpitaux, c’est d’arrêter temporairement nos unités de fabrication mises en sécurité, avec un maintien des salaires pour tous les types de contrat et la distribution des masques aux activités indispensables dans la période.


Crolles, le 30 mars 2020

2 réflexions sur “FORTE CROISSANCE DE CAS SUSPECTS DE COVID-19 à ST CROLLES

  • 7 avril 2020 à 19 h 38 min
    Permalien

    Un de mes confrères médecins m’a fait savoir que vous aviez des masques et des surblouses pour nous médecins.
    Car je suis allée à la pharmacie et ils n’avaient pas reçu ma dotation pour les 2 semaines qui viennent.
    Est ce toujours possible d’ en avoir quelques uns?
    Merci de votre réponse.
    Bien cordialement.
    Dr Nadine Cornet Droguet
    0620613962.
    nadinecornetdroguet@gmail.com
    PS je suis certaine de ne pas avoir laissé le message au bon endroit.
    Merci de l transmettre.

    Répondre
    • 9 avril 2020 à 21 h 19 min
      Permalien

      Bonjour, nous transmettons à notre direction mais à savoir aussi qu’une adresse générique a été créée afin que les établissements sociaux et de santé puissent adresser une demande de don ici : crolles.gelhydro@st.com . Merci à vous.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.