CP5 IMPOSÉS DU 18 JANVIER AU 31 MARS 2018

AVIS DEFAVORABLE DE LA CGT

Pour rappel, les congés payés sont une avancée sociale majeure car ils permettent aux salarié-e-s de se reposer, d’avoir des loisirs ou tout simplement de passer du temps avec ses proches. C’est pourquoi, la CGT préconise que les salarié-e- s disposent librement de leurs congés tout au long de l’année, dans le respect des lois en vigueur.

La CGT réprouve totalement que certains congés soient seulement liés à un choix d’intérêt de l’entreprise. Aussi, la CGT est défavorable à la pose des CP5 du 18 janvier au 31 mars.

La direction prétexte l’augmentation du plan de production au deuxième semestre par rapport au premier semestre. La CGT a une autre solution pour que l’entreprise puisse atteindre ses objectifs de production au cours de la seconde partie de l’année : recruter, renforcer les effectifs en fonction de l’activité, d’autant plus que les effectifs sont déjà insuffisants pour répondre aux objectifs actuels.

Il est évident que ce n’est pas avec ce genre de mesure que l’entreprise se donnera les moyens de réussir.

Imposer des congés quand ça va mal mais aussi quand ça va bien, n’est pas de nature à motiver les salarié-e-s…

Info sur le personnel concerné par les CP5 imposés :

  • Catégories concernées : OATAM & cadres CDI/CDD 
  • Organisations concernées :Opérations Crolles 200 et 300 et services support aux Opérations (magasin, IT, facilities, ESH)

Info sur l’avis donné par les autres organisations syndicales en CE et DP :

CFDT défavorable, CFE-CGC favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.