Convention Collective Nationale de la Métallurgie: Attention danger

PÉTITION

Depuis 2016, une négociation sur la Convention Collective Nationale est ouverte avec l’UIMM (la branche métallurgie du MEDEF à laquelle ST est affiliée).

L’UIMM compte revoir tout le dispositif conventionnel pour les droits des travailleurs de la métallurgie. Un des thèmes primordial de cette négociation est la rémunération et notamment la prime d’ancienneté. Cette prime, pour beaucoup (OATAM), est l’une des premières augmentations de salaire. Elle arrive le plus souvent après 3 ans d’ancienneté dans l’entreprise en CDI et représente 1% du salaire brut par année d’ancienneté pour les grandes entreprises.

L’objectif de l’IUMM est de supprimer purement et simplement cette prime qui serait un frein à la mobilité !

A la CGT nous portons la revendication d’une Convention Collective Nationale de haut niveau pour tous les métallurgistes, comprenant :

  • Le calcul de la prime d’ancienneté basé sur le salaire brut;
  • La grille de salaire unique avec un véritable déroulement de carrière de l’ouvrier au cadre;
  • La reconnaissance des qualifications du salarié tout au long de sa vie professionnelle (formation, expériences, savoirs, savoir-faire, polyvalence…);
  • Le changement de catégorie garanti au moins tous les quatre ans, quelle que soit la catégorie (ouvrier, employé, Ingénieurs, Cadres, Techniciens) ainsi qu’un doublement du salaire et du coefficient sur la carrière.

POUR, une Convention Collective Nationale améliorant les droits actuels territoriaux CONTRE, le recul social et en particulier la casse des classifications, des 35 heures, du statut Cadre, des primes d’ancienneté, de nuit, de panier, d’équipe……………..

SIGNEZ NOTRE PÉTITION NATIONALE

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.