Salaires : CHERY COCO faut partager !!!

POUR ST, L’ANNEE 2018 S’ANNONCE ENCORE PLUS EXCEPTIONNELLE QUE l’ANNEE 2017 !
LE CHIFFRE D’AFFAIRE Q2 2018 PROGRESSE DE +18% COMPARE A CELUI DE Q2 2017.
QUELLE REDISTRIBUTION AUX SALARIE-E-S ?

La CGT avec les autres organisations syndicales (hormis l’UNSA ?!?), n’ont pas signé le projet d’accord des NAO 2018. La direction a donc appliqué des mesures unilatérales, après une négociation grotesque.
La réception des enveloppes en début d’été a confirmé notre point de vue.
Les enveloppes étaient dans leur majorité légères, légères, et bien loin de compenser l’inflation.
Suite aux mouvements de fin Juillet sur Crolles, soutenue par une intersyndicale, une nouvelle fois en septembre, la CGT a interpellé la direction ST France et Crolles pour ouvrir des négociations pour rattraper la politique salariale au rabais.

Pour les salaires, nous pourrions nous inspirer de la politique que l’entreprise mène pour son staff dirigeant.

+35% en moyenne entre 2016 et 2017, c’est une bonne base. Et tout augmente pour nos dirigeants : les primes, les salaires, les distributions d’action, les plans retraite, les avantages en nature… Il n’y a pas là de « rémunération globale fixe » qui imposerait un choix à faire entre éléments variables ou primes et salaire, entre protection sociale et rémunération…

Quel meilleur exemple que celui venu du haut ?

INVITER LES SALARIE-E-S A UN PETIT DEJEUNER OU A WALIBI NE PEUT ETRE LA SEULE
REPONSE DE ST A UNE FORTE ATTENTE DE RECONNAISSANCE DU TRAVAIL DES SALARIE-E-S.

UNE JUSTE REDISTRIBUTION DES RICHESSES CREEES PAR LE TRAVAIL PASSE PAR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.