UN NOUVEL ACCORD TELETRAVAIL EST APPLICABLE

Comparaison avec le précédent accord :

Les salariés peuvent bénéficier de deux jours de télétravail par semaine au lieu d’un jour.

Un outil va être mis en place, pour formaliser les demandes pour télétravailler.

Fourniture du matériel par l’entreprise mais toujours pas d’indemnité forfaitaire.

Pas de droit opposable pour le premier jour de télétravail.

Liste des salarié-e-s éligibles au télétravail réduite vs période covid. Sont donc exclus : « les salariés en équipes postées, les salariés intervenant en salle blanche, les salariés des laboratoires, les salariés qui utilisent du matériel ou des logiciels spécifiques ou qui utilisent des réseaux sécurisés, les salariés des « facilities ». »

Pas d’amélioration sur le droit à la déconnexion, la responsabilité est renvoyée au salarié.

Télétravail exceptionnel imposé, à l’initiative de l’employeur : « Des situations collectives exceptionnelles et parfois urgentes peuvent nécessiter du travail à distance renforcé : … Sur une longue période (chantiers immobiliers importants, rénovations des locaux, pandémie). »

« Flexible working » : Le salarié en télétravail accepte de laisser libre son bureau et qu’il soit partageable. Que devient le rôle social du travail ? Comment le salarié va-t-il pouvoir continuer à s’identifier au sein de l’entreprise ?

L’accès à plus de télétravail répond à une demande des salarié-e-s, mais à quel prix ?

Une réflexion sur “UN NOUVEL ACCORD TELETRAVAIL EST APPLICABLE

  • 3 août 2022 à 14 h 02 min
    Permalien

    Everything is very open with a clear clarification of the issues. It was truly informative. Your website is very useful. Thanks for sharing!

    Répondre

Répondre à israel-lady.co.il Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.